Léman Bleu

Actualités


04 mars 2021 - 17h19

La transmission du Covid en avion quasi nulle

Il y aurait autant de risque d’attraper le covid en avion que d’être touché par la foudre selon le directeur de l’IATA. Une déclaration qui fait suite à une dernière étude américaine qui montre que les passagers ne risquent pratiquement rien surtout s’ils portent un masque.

Des études qui proviennent de sociétés liées de près ou de loin à l’aéronautique et qui sont confirmées par le Commandement de transports de l’armée américaine. 300 tests effectués en vol ont montré que, dans l’hypothèse où un passager infecté serait monté à bord, 99,7% des particules infectées qu’il pourrait émettre sont éliminées en cinq minutes, grâce au système de ventilation.

Les avions mieux filtrés que les salles d’opérations. Moins de chance d’être contaminé par un voisin assis à côté de soi que si l’on se trouve dans la même pièce d’un bureau à deux mètres de distance. 

Le risque zéro n’existe pas, mais il serait infime en avion.

Selon les études, la probabilité d’être contaminé par la toux de son voisin serait à peine de 0,13%. Il tombe à 0,02% avec un masque. Voilà pour la théorie, en pratique, plusieurs facteurs peuvent altérer ces résultats comme les différences de régime moteur notamment.

Toutes ces études se sont basées sur le Covid originel, sans prendre en compte l’émergence des variants, qui sont jusqu’à 50% plus contagieux. 

G.Miélot

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.