Léman Bleu

Actualités


10 janvier 2020 - 17h55

La ville de Genève ne respecte pas ses engagements

Le ton monte en France voisine au sujet de la décision de la ville de Genève de faire recours contre le projet autoroutier Machilly-Thonon. Les élus français font part de leur incompréhension et une association est plus virulente, elle menace carrément de bloquer Genève.

Une nouvelle épine dans le pied du grand Genève. Le projet autoroutier Machilly-Thonon au nord d’Annemasse approuvé par l’Etat français va être combattu par la ville de Genève qui va déposer un recours. Une ingérence dénoncée poliment par les élus français aujourd’hui, et de façon plus virulente par l’association "oui au désenclavement du chablais".

Une charte signée en 2016 par tous les acteurs politiques transfrontaliers mentionnait bien le projet autoroutier qui fâche aujourd’hui.

Face aux enjeux climatiques, la ville de Genève change de cap, et remet dans les cartons l’agrandissement de l’autoroute de contournement ainsi que la traversée de la rade.

Côté français, les associations menacent de bloquer la ville si Genève lance son recours, par des opérations escargots notamment.

La ville de Genève a jusqu’au 24 février pour faire recours, elle pourrait compter sur l’appui d’autres communes, dont Carouge.

Gilles Miélot

 

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.