Léman Bleu

Actualités


25 janvier 2019 - 17h01

Lalanne: «Mon premier combat, refuser de me couper les cheveux»

« C’est la société du mal dire »

Dans l’attente de pouvoir se produire devant « les gens qui l’aiment », Francis Lalanne se dit ravi de revenir à Genève après une longue période d’absence. L’artiste avait notamment été contraint d’arrêter de se représenter pendant 11 ans suite à un litige avec sa maison de disque.

« Des moments exceptionnels à Genève »

Concernant les moqueries dont il est victime, Francis Lalanne les présente comme « une vertu de la bobosphère » qui pense que « plus on dit du mal, plus on est quelqu’un de bien ».

« On n’est plus en démocratie »

L’occasion pour le chanteur de revenir sur son engagement au côté des gilets jaunes. Il espère notamment que le mouvement citoyen puisse être la « faille dans la citadelle du système » qui permettra de mettre fin au « déficit de souveraineté nationale » dont est victime la France.  

« Des candidats issus des ronds-points »

Concernant la liste qu’il présentera aux européennes et qu’il « conduira de derrière » selon ces mots, il espère qu’elle permettra de faire cesser « la présomption de minorité » qui pèse sur le mouvement, selon lui. 

Théo Maugué

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.