Léman Bleu

Actualités


02 octobre 2019 - 19h02

Le Bal de Genève s'active pour aider les plus démunis

Nous poursuivons notre série sur la préparation du Bal de Genève, un bal caritatif monté par de jeunes cadres et entrepreneurs. De la recherche de lots pour une tombola au choix du vin, tout compte pour récolter plus de fonds. Ce projet d’entrepreneuriat social séduit en particulier les millénials.

Un bon de 500 CHF pour louer une robe de designer. C’est le lot offert par une start-up genevoise de dépôt et location de robes. Elle a répondu positivement à la fondatrice du Bal de Genève. Cet événement est une opportunité pour Nadia Khattab, qui s’est lancée dans l’entrepreneuriat il y a un an.

La location d’une robe, c’est un des lots pour la tombola organisée le soir du bal. Un chocolatier genevois, une multinationale ou encore institution culturelle ont aussi offert des prix.

Le Bal de Genève reversera cette année les dons récoltés à Caritas. Son comité souhaite aider les working poor à Genève. En Suisse, 9% des ménages sont concernés par cette problématique. Eponger une dette ou payer un répétiteur à un élève en difficulté scolaire, des exemples de ce à quoi pourrait servir les dons. 

Les lots permettent d’aider, mais aussi la générosité de certains partenaires. Aujourd’hui Sarah Perruchoud choisit le vin pour le repas. Les bouteilles seront offertes par ce viticulteur genevois, séduit par le projet Bal de Genève.

Occupés aux vendanges, Jérémie Burgdorfer et son équipe ne pourront pas venir trinquer au bal. 200 jeunes cadres et entrepreneurs y seront présents pour faire du réseautage, deuxième raison d’être du Bal de Genève.

Priscilia Chacón

 

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.