Léman Bleu

Actualités


13 septembre 2018 - 07h42

Le Conseil d'État n'a pas fini de parler de Pierre Maudet

Depuis mercredi, le Conseil d'État semble avoir des allures de conclave. Au cœur des discussions, la crise institutionnelle que traverse Genève. Selon nos informations, les ministres étaient en séance jusque tard dans l'après-midi hier, au lieu des midi habituels. Il se réuniront à nouveau ce matin. Invité sur notre plateau au sujet de la rénovation des bâtiments publics, le conseiller d'État Serge Dal Busco, n'a pas infirmé ces informations. 

Pourquoi le communiqué de presse du Conseil d'État envoyé hier est aussi maigre, au regard de la longueur des discussions? «Si le communiqué ne contenait pas plus que cela, c'est qu'il n'y avait pas grand chose à dire de plus». Les discussions ne sont-elles pas encore terminées? «Peut-être». Se poursuivront-elles bientôt? «Vous savez, en politique, les disucssions durent un certain temps et reprennent souvent». 

Pour rappel, Pierre Maudet est sous le coup d'une demande de levée d'immunité de la part du procureur général. La semaine prochaine, les députés devraient voter une résolution demandant à ce que la police et l'aéroport soient retirés du giron du président du Conseil d'État. La commission de contrôle de gestion a déjà voté un préavis positif en ce sens. 

Jérémy Seydoux

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.