Léman Bleu

Actualités


01 avril 2020 - 19h17

Le Conseil fédéral promet des mesures pour les indépendants

Le Conseil Fédéral tenait cet après midi sa séance hebdomadaire. Il a annoncé vouloir d’autres mesures pour l’économie, mais aussi pour la sécurité alimentaire. 

En Suisse, on dénombre 330’000 indépendants. Mais 270’000 ne bénéficient pas des indemnités perte de gain liées au coronavirus. Ce sont ceux qui n’ont pas été impactés très directement par l’interdiction d’exercer, les taxis par exemple. 

Le Conseil fédéral réfléchit à des mesures pour aider ces indépendants. Il a annoncé vouloir proposer ses mesures dans une semaine. Mais impossible encore de savoir par quelle voie ni quel montant.

Au delà des 20 milliards 

Au delà des indépendants, le ministre de l’économie est revenu sur les crédits à taux bas pour les PME. La semaine dernière, il expliquait à qui s’adressaient ces crédits, octroyés pour un montant de 20 milliards. Or à ce jour, déjà plus de 53’000 demandes de crédits ont été faites. Le Conseil fédéral veut revoir ce montant de 20 milliards à la hausse. Le volume supplémentaire sera annoncé vendredi. 

Approvisionnement alimentaire 

Guy Parmelin l’a rappelé, pour l’instant la Suisse ne connaît pas de problème d’approvisionnement mais il s’agit de se préparer. Trois mesures ont été proposées. 

La première concerne la viande. Trois millions de francs sont débloqués pour permettre le stockage de la viande des bouchers qui ont du mal à écouler du fait de la fermeture des restaurants. Ce soutien a pour but de maintenir cette chaine de production de la viande et ainsi éviter la chute des prix.

Ensuite, le gouvernement fédéral a annoncé vouloir assouplir les règles d’importation pour garantir l’approvisionnement en cas de pénurie. 

Enfin, deux produits en particulier sont ciblés: les oeufs et le beurre. Des volumes plus importants pourront être importés tout en gardant une taxation correcte sur ces produits.

Maintien des procédures d’asile

Le Conseil fédéral a décidé de ne pas stopper les procédures d’asile, contrairement à ce que demandaient les associations. Mais il a pris des mesures pour trois mois. 

Les requérants seront désormais auditionnés en présence de peu de personnes, et le délai de recours passe de 7 à 30 jours.

Les requérants déboutés auront plus de temps pour quitter la Suisse.

Enfin, les capacités d’hébergement pourront être augmentées (installations militaires et civiles) pour respecter les mesures d’hygiène Covid.

News liées

Vidéos liées

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.