Léman Bleu

Actualités


18 novembre 2020 - 09h51

Le Flacon, une étoile à l’emporter

On connait tous les burgers ou les pizzas à emporter, un peu moins le pithiviers de perdreaux et son foie gras. Parmi les restaurants qui restent ouvert grâce à la livraison, il y a certaines grandes tables du patrimoine culinaire genevois. Exemple dans un restaurant étoilé de Carouge.

«Rester un peu en vie»

Dans cette salle carougeoise, sacs et boites à emporter ont remplacé les clients aux tables du restaurant. Mais en cuisine, on s’active toujours.

Dans ce restaurant étoilé, depuis la fermeture forcée c’est burger a midi, et le soir: menu gastronomique  à l’emporter. «Ça permet de voir tous les clients et tous les amis du quartier, explique Yoann Caloué le chef du Flacon. Et puis surtout ça permet de rester un peu en vie dans cette situation compliquée.» 

Saint-jacques, coques et compagnie

Rester en vie et surtout continuer à sublimer la bonne chère. Saint-jacques, coques, jarret de veau. Pour transposer ses assiettes étoilées en version  transportable , le chef, a du changer quelque peu sa manière de faire. « Là on cuit tout à l’avance, il n’y a plus qu’a réchauffer. Un petit peu c’est marrant mais il  ne faudrait pas que ça dure trop longtemps. »

Des menus comme ceux ci, le restaurant en prépare entre 20 et 50 selon les soirs. Pas de quoi faire tourner cette maison qui emploie 13 personnes d’habitude.

Pour l’instant on ne sait pas quand les clients pourront retrouver les tables. Le plus vite possible espère-t-on ici. Les mois de novembre et décembre sont traditionnellement les plus chargés de l’année pour les restaurants.

Delphine Palma

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.