Léman Bleu

Actualités


08 août 2019 - 17h54

Le GIEC donne des pistes pour protéger les terres

Le GIEC a présenté à Genève son rapport pour assurer une alimentation pour tous. Une synthèse de plus de 7000 publications scientifiques, approuvée par les 195 Etats membres, dont la Suisse, au terme de dizaines d'heures de discussion.

Mieux utiliser la terre pour réduire le réchauffement climatique, voilà la priorité qui ressort du rapport du GIEC, le groupe d’experts environnemental sur l’évolution du climat. Objectif, revoir les pratiques agricoles car l’agriculture émet à elle seule 24% des émissions de gaz à effet de serre.

Plus de bouches à nourrir

L’augmentation de la population de 7 milliards actuellement à près de 10 milliard en 2050 va aggraver le phénomène avec plus de bouches à nourrir et une terre à bout de souffle. Chaque année, les pays riches consomment 100 kg de viande par habitant, 10 fois plus que dans les pays pauvres.

820 millions de personnes souffrent de la faim pendant que deux milliards d'adultes sont obèses ou en surpoids et que 30% de la nourriture est gaspillée.

Changer ses habitudes alimentaires

Il faut donc restaurer les écosystèmes terrestres dégradés, notamment les zones humides, mais également les régions désertiques en plantant des arbres pour préserver la biodiversité et lutter contre les changements climatiques.  En résumé, réduire les labours, manger moins de viande et de produits laitiers.

Gilles Miélot

 

 

 

 

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.