Léman Bleu

Actualités


11 février 2021 - 17h50

Le GIMS sort la tête de l'eau et restera à Genève

La remise du prix Car of The Year 2021 aura lieu à nouveau en ligne cette année. Elle marquera la cinquante-septième cérémonie d’élection de la voiture de l’année. L’occasion de revenir plus globalement sur le salon de l’automobile (le Geneva International Motor Show), sa situation financière et les rumeurs de rachats ou de délocalisation. 

Il a été le premier grand évènement genevois a pâtir de la pandémie l’année dernière. Le Geneva International Motor Show ne pourra pas non plus avoir lieu en 2021, mais l’élection de la voiture de l’année elle, sera de la partie. Une petite victoire pour les organisateurs.

 La cérémonie se déroulera dans le studio de la halle 7 de Palexpo et diffusée en ligne. En parallèle dans les coulisses, le GIMS 2022 est déjà en cours en préparation. Il y a encore quelques mois, le salon était menacé de disparition vu sa situation financière. Aujourd’hui l’avenir est moins sombre et le GIMS pourrait être bientôt sorti d’affaire.

Une levée de fonds dans les semaines à venir

"Nous sommes en bonne voie pour la signature de contrats avec un partenaire. J'espère que d'ici la fin du mois je pourrais annoncer une bonne nouvelle", explique sans trahir le secret Sandro Mesquita, directeur général du Geneva International Motor Show.

Nous ne saurons rien pour l’instant de cette levée de fonds et du mystérieux partenaire. En revanche, une certitude, Genève et Palexpo resteront hôte du GIMS. Ce malgré les rumeurs de délocalisation ou de rachat. "La Fondation souhaite véritablement rester à Genève", rassure Sandro Mesquita.

D’ici là, les amateurs de voitures pourront découvrir la reine de 2021, le 1er mars dès 15h00.

 

Jza

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.