Léman Bleu

Actualités


01 octobre 2019 - 17h51

Le Léman source principale d'énergie d'ici 2035

Réduire les émissions de CO2 de 70 000 tonnes par an grâce à l’eau du lac Léman, c’est le pari de GeniLac, ce chantier au large de la plage du Vengeron qui ambitionne de chauffer et de climatiser le centre de Genève jusqu’à l’aéroport d’ici 2035.

Un réseau souterrain de 30 kms de l’aéroport à Vernier en passant par le centre de Genève jusqu’au futur quartier du PAV et aux HUG. L’eau du lac est captée à 45 mètres de profondeur à une température moyenne de 7 degrés, puis envoyées dans les conduites souterraines pour rafraichir les bâtiments en réduisant la consommation électrique de 80%.

Un système qui permet aussi de chauffer les bâtiments en y ajoutant des pompes à chaleur et ainsi supprimer les chaudières qui fonctionnent aux énergies fossiles.

GeniLac a débuté en 2015 au centre-ville, 8 bâtiments sont déjà raccordés dont celui de l’horloger Bucherer. Le canton ambitionne de baisser la consommation thermique fossile de 39% par habitant d’ici 2023 sans augmenter la facture des ménages.

Les travaux de la station de pompage du Vengeron débutés en février dernier seront achevés dans 3 ans.

Gilles Miélot

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.