Léman Bleu

Actualités


06 novembre 2018 - 10h01

Le Président du Conseil d’Etat entend jouer la transparence

Notre article d’hier (lire: «Notes de frais, le Conseil d'État refuse la transparence») a fait bondir le Président du Conseil d’Etat, Antonio Hodgers, qui réfute vouloir garder pour lui le détail de ses notes de frais. Il se dit prêt à jouer la transparence, moyennant un délai de quelques semaines afin de rassembler les pièces y nécessaires. Hier encore, nos échanges avec la porte-parole du gouvernement, Florence Noël, indiquaient l’inverse. 

«Nous avons pris cette affaire très au sérieux, assure Antonio Hodgers. Dès sa sortie, la présidence du Conseil d’Etat a établi des démarches de collectes auprès de ses départements.» Le président indique aussi que la divulgation de telles informations prend un peu de temps et doit faire l’objet d’une décision du Conseil d’Etat. En effet, l’engagement d’un certain nombre de frais professionnels des conseillers d’Etat est géré par les services de chaque magistrat, ce qui explique le délai requis pour la génération d’un tableau précis des dépenses. Nous devrions être fixés dans les prochaines semaines.

Jérémy Seydoux

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.