Léman Bleu

Actualités


08 mai 2019 - 18h12

Le Wake Sport Center doit quitter la rade

Un sitting a été organisé cet après-midi à l’Hotel de Ville. De jeunes pratiquants de wakeboard manifestaient contre la fermeture du Wake Sport Center. Faute de renouvellement de sa permission annuelle, la structure de sport nautique est sommée de débarrasser son site. 

Jusqu’à présent, le Wake Sport Center bénéficie d’une autorisation d’exploitation du site d’un an, renouvelé chaque année depuis deux décennies. 

Selon le Département du territoire, l’exploitation du site depuis plus de vingt années consécutives équivaut à une quasi-privatisation du domaine public, il faut un tournus. Philip Lutolf se dit las de ces politiques et mises au concours à répétition auxquelles il ne veut plus se soumettre. 

Jeunes mobilisés

Chez les jeunes amateurs de planche, les mines sont attristées et le message simple : que le site ouvre à nouveau. Les membres du club ont prévu de réitérer le sitting chaque mercredi. 

Pour l’instant, le Wake Sport Center doit toujours évacuer les lieux. Après cela, deux cas de figures : soit un appel a candidature pour un nouveau projet sera lancé soit la zone sera libre d’acces au public, sans infrastructures. 

 

Julie Zaugg

Gilles Mulhauser, directeur général de l’eau, parle de la fermeture du Wake Board Center. «On a averti les usagers actuels qu’on allait procéder à un changement de pratique et mettre au concours le site» regrette-t-il. Il reconnaît que «la question du calandrier tombe relativement mal»  puisque de nombreux jeunes amateurs de planche n’auront pas d’accès au site durant les prochains mois.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.