Léman Bleu

Actualités


12 mai 2020 - 17h49

Le centre horticole de Lullier manque de bras

Le centre horticole de Lullier, vidé de ses élèves depuis le 16 mars a dû trouver une solution pour l’entretien des serres et jardins. Ce sont les professeurs qui jouent les jardiniers.

Chaleur presque tropicale sous cette serre avec des ouvriers novices. Le geste est hésitant, mais la bonne volonté intacte. La partie maraichage du centre horticole de Lullier compte habituellement sur une douzaine d’élèves chaque jour. Une main d’œuvre qu’il a fallu remplacer pour ne pas sacrifier les cultures.

Enseignants, personnels administratifs et techniques, par roulement, les bonnes volontés se succèdent pour entretenir les 2 hectares et demi de terrain agricole.

Des serres qui génèrent environ 70 000 CHF de légumes par année, vendus à l’union maraichère, mais également donné aux associations caritatives.

Des fruits, des légumes, mais aussi des fleurs, qui ont aussi besoin d’entretien, avec un espace de vente aux particuliers qui redémarre timidement.

Lullier ne sait pas quand il pourra de nouveau accueillir ses 350 élèves. Pour l’instant c’est le système D, mais l’inquiétude est forte pour cet été, là où le besoin de bras sera le plus important.

Gilles Miélot

News liées

Vidéos liées

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.