Léman Bleu

Actualités


04 mars 2020 - 17h42

Le coronavirus peut-il se transmettre dans les supermarchés ?

Le coronavirus a-t-il des conséquences sur l’hygiène alimentaire ? Les fruits et légumes exposés en grandes surfaces sont-ils sans danger ?

Tâter un fruit ou observer un légume de près avant de se décider, une habitude qui prend une autre tournure en cette période troublée.

Les fruits et légumes en stand-by dans les rayons sont des objets inanimés. Contactés, les deux géants Suisse de la grande distribution nous ont assuré avoir renforcé les mesures d’hygiène et de nettoyage.

La Coop précise :

« Nous disposons depuis de nombreuses années déjà d'un plan à suivre en cas de pandémie et sommes en contact étroit avec les autorités. Notre priorité est double: assurer l'approvisionnement de base de la population et veiller à la sécurité sanitaire de notre personnel. Ce dernier a été informé et instruit sur les règles d'hygiène de base à respecter. »

S’il est à priori normal de ne pas toucher des denrées alimentaires avec des mains sales, il peut y avoir des exceptions, tout comme les postillons, souvent incontrôlables. Pour éteindre toute psychose, rappelons que la transmission du coronavirus par l’alimentation est scientifiquement peu probable. Le médecin cantonal préconise de laver ses fruits et légumes à l’eau avant de les consommer. Les hypocondriaques peuvent même rajouter un tout petit peu d’eau de javel.

Gilles Miélot

News liées

Vidéos liées

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.