Léman Bleu

Actualités


11 septembre 2019 - 17h27

Le franc fort, menace pour l'industrie genevoise?

La fin de l’été a été marquée par l’appréciation du franc face à l’euro. Les entreprises exportatrices sont les plus touchées. Ce franc fort menace-t-il la pérennité des sociétés de l’industrie genevoise ?

Depuis Juillet en Suisse, Le commerce extérieur a viré au rouge. L'administration fédérale des douanes note un repli de 3.9% des exportations à cette période. La faute à des incertitudes et instabilités politiques menant au retour du franc fort. A Genève comme partout en Suisse, les entreprises les plus concernées sont celles du secteur industriel. 

L'industrie fortement impactée

Horlogerie, parfumerie sont entre autres touchées car elles exportent beaucoup. Le Franc fort va vient au fil des périodes et des contextes. S’il est très cyclique, il n’en reste pas moins inquiétant. 

Il atteint aujourd’hui un niveau à la limite du supportable pour les entreprises impactées. Les plus touchées devront mettre en place des stratégies : chômage partiel, licenciement voire restructuration. Le plus grand risque étant la délocalisation. 

Le verre à moitié plein

Mais il faudra encore du recul pour juger et jauger la situation.  Par le passé les entreprises suisses ont toujours fait preuve de résilience. Pas de panique ni de précipitation donc, si décisions il doit y avoir, ce ne sera pas avant la fin de l’année 2019.  

 

Julie Zaugg

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.