Léman Bleu

Actualités


03 août 2020 - 18h40

Le milieu de la nuit fermé malgré le mea culpa de l'OFSP

La famille est le principal vecteur de contamination au coronavirus. Les boîtes de nuit totalisent moins de 10% des infections. L'Office fédéral de la santé publique a corrigé hier soir des informations transmises vendredi.

Sur les 793 déclarations cliniques reçues entre le 16 juillet et le 1er août, 216 infections ont eu lieu dans le cadre familial. Le lieu de travail a causé 69 infections.

Les discothèques et les clubs ne recensent que quinze cas, les bars et les restaurants treize. Vingt-quatre personnes ont été contaminées suite à une fête privée. Les rassemblements spontanés ont fait 17 victimes et les manifestations une seule.

Dans son communiqué, l'OFSP explique que les chiffres ont été affectés aux mauvais endroits. L'office présente ses excuses. Il précise que la décision du canton de Genève de fermer les établissements de vie nocturne s'est faite indépendamment des chiffres publiés vendredi. Un mea culpa qui contribue à renforcer la confusion des bonnes pratiques à adopter pour juguler la pandémie.

News liées

Vidéos liées

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.