Léman Bleu

Actualités


24 septembre 2021 - 18h28

Le plan directeur sorti de l'ordre du jour à Chêne-Bougeries

Mercredi, nous parlions de ces remous à Chêne-Bougeries autour du plan directeur communal. Des élus étaient soupçonnés de conflit d’intérêt mais surtout, certains habitants dénoncaient un manque de transparence de la commune. Hier soir, le plan devait passer au conseil municipal. Il a été retiré de l’ordre du jour au dernier moment. 

Jeudi soir, Chêne-Bougeries. À 30 min du conseil municipal, de nombreux membres de l’association de sauvegarde Vallon-Martin sont réunis devant la salle. Le plan directeur communal doit être discuté et voté. Mais à quelques minutes du début de séance, le maire Florian Gross vient parler à l’association. Il annonce que le sujet est retiré de l’ordre du jour. Le conseil administratif ne fera pas plus de commentaire. Impossible de savoir la raison qui l’a poussé à retirer le plan. 

Retour en commission ?

Pour rappel, une procédure judiciaire a été lancée mardi par l’association de sauvegarde Vallon-Martin. Elle veut obtenir les procès verbaux non caviardés de la commission territoire. Car un soupçon de conflit d’intérêt réside dans ce dossier. Des élus habitent dans, ou à proximité d’un périmètre de déclassement de zone villa. Un changement a été opéré entre le plan cantonal et communal. Pour le chef de groupe PLR, et président du conseil municipal Thierry Ulmann, il faut être prudent avec cette notion de conflit d’intérêt: «Si chaque élu concerné par un changement dans le plan directeur communal (qui fait 204 pages et concerne tout le territoire) devait se récuser, plus personne ne serait là pour voter.» Remarque partagée par la verte Charlène Heiniger. Marc Wuarin des Vert'libéraux espère un retour en commission pour faire la lumière sur le dossier: «Nous pourrions relire les procès verbaux, identifier s'il y a eu un problème. Mais j'ai toute confiance en mes collègues et je ne pense pas qu'il y ait conflit d'intérêt. Enfin je l'espère».

Davantage de travail 

 Il aurait de toute façon été contre l’adoption du plan directeur communal hier soir: «Nous souhaitions repousser ce vote pour permettre de travailler davantage sur les remarques du canton». L’alternative n’a pas souhaité s’exprimer sur ce dossier, deux membres du conseil ayant démissionné.

Le prochain conseil municipal aura lieu dans un mois. Aucun information n’est encore donnée sur les démarches à venir.

C.Argento

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.