Léman Bleu

Actualités


24 octobre 2018 - 16h24

"Le pouvoir accordé aux assureurs va trop loin"

Distribution de tract pour le comité référendaire contre l’espionnage des assurés. Ils militent pour le non à la  modification de la loi sur le contrôle des assurés adoptée par le parlement fédéral. Une modification qui permet aux assurances des pouvoirs trop étendus." Les assurrances sociales pourront enquêter sur un simple soupçon en enregistrant et en filmant dans tous les lieux publics mais aussi dans tous les lieux visibles, c'est à dire jusque chez les particuliers", indique Michèle Kunzler, ancien conseillère d'Etat, membre du comité genevois contre l'espionnage des assurés. 

Le comité contre l’espionnage des assurés dénonce une absence de contrôle des assurances sociales dans leur lutte contre les fraudeurs: dans le cas d'une ouverture d'enquête pour fraude à l'assurance, nous ne savons sur quelle base est sera ouverte. Sur la base de preuves tangibles ou sur l'unique intuition de l'assureur? " s'interroge Martion Sobanek, Présidente comité genevois contre l'espionnage des assurés.

La modification de la loi sur la surveillance des assurés est soumise à référendum le 25 novembre prochain.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.