Léman Bleu

Actualités


03 mars 2020 - 17h13

Le salon de l'auto essaie d'exister virtuellement

Il est encore trop tôt pour chiffrer les conséquences financières de l’annulation du salon de l’auto de Genève. Les marques, pour limiter les pertes, ont réagi en maintenant la présentation de leurs nouveaux modèles, sur le web.

Normalement, aujourd’hui et demain, plus de 12 000 journalistes auraient dû fouler les travées de Palexpo. Deux journées marathon où les conférences de presse s’enchainent, et les nouveautés fleurissent ensuite sur les réseaux.

Dès l’annonce de l’annulation vendredi, les marques ont fait demi-tour au frein à main. Le démontage s’est accéléré d’autant que toutes les voitures n’étaient pas encore arrivées. Seule l’élection de la voiture de l’année s’est tenue hier à Genève, mais à huis clos.

Pour ne pas perdre tout le bénéfice d’une visibilité indispensable pour les constructeurs, les agences A2P et Idéative qui gèrent la communication et les visuels du salon ont eu l’idée de proposer ces conférences de presse virtuelles.

Un moindre mal pour les marques qui ont respecté même virtuellement leurs horaires de passages prévus. Des vidéos accessibles à tous pour se faire une idée virtuelle des nouveautés et qui permet de limiter la casse pour des constructeurs qui vont selon certains, perdre plusieurs millions d’euros à cause de cette annulation.

Gilles Miélot

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.