Léman Bleu

Actualités


11 novembre 2020 - 18h39

Le sort des piscines genevoises réévalué

Genève ferme toutes les piscines du canton. Plus question de seulement restreindre aux moins de 12 ans ou aux athlètes, ils ne pourront plus accéder à l’eau. Un coup dur pour les clubs genevois, alors que des Championnats se profilent dans plusieurs disciplines. Mais le Canton semble avoir rétro pédalé dans les heures suivant la publication de leur décision.

Après une fermeture partielle, soumises à restrictions, les piscines genevoises sont désormais touchée par une fermeture totale. La décision, est tombée hier soir.

Publiée sur le site du canton et diffusée par la Ville aux clubs natations. Ce matin, le réveil avait un goût amer. "On peut comprendre les mesures sanitaires, mais pour les athlètes, il s'agirait de 2 ou 3 personnes s'entraînant dans le bassin!" se désole Nicolas tcheng, responsable communication de Genève Natation. La coupe de Suisse de natation se déroule ce weekend à Sion. Après cette échéance, il faudra trouver une alternative pour les entraînements.

Les solutions en bassin sont encore inexistantes. La France voisine est confinée, les piscines du canton de Vaud surchargées. Alors que d'autres sports collectifs peuvent continuer leurs entraînements, la fermeture des piscines aux professionnels est vécue comme une injustice.

"Pour nous, nageurs comme poloistes, c'est le chômage technique", explique Massimo Castrilli, diecteur technique de Carouge Natation. La participation au deuxième tour de la Coupe d’europe de Waterpolo en décembre pourrait être compromise. 

Une catastrophe pour les clubs

Une frustration mais surtout une perte financière. Déclarer forfait à ce stade impliquerait un coût de 15'000 francs. 10'000 francs de pénalité et 5'000 perdus car déjà versés pour l’inscription de l’équipe.

Huit communes et le club de natation de Carouge interpellent le Département de la santé et celui du sport dans une lettre. Ils espèrent une dérogation.

Le Canton ré évalue la situation

Mais ce soir, alors que nous contactions le Canton, nous avons réalisé que cette problématique est sujet à quiproquo. Le responsable communication du département de la santé, Laurent Paoliello, nous l’affirme : "La piscine est un centre sportif. Elle est fermée sauf pour les entraînements des amateurs faisant parties d’un club et les semi profesionnels et les profesionnels. Les pro peuvent donc aller s’entraîner".

Le cas des piscines a été reconsidéré dans la foulée. Les lignes devraient bouger en faveur des clubs.  

 

julie zaugg

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.