Léman Bleu

Actualités


15 janvier 2021 - 17h44

Le spectre de la faillite menace les restaurateurs

Les restaurateurs pourraient bien payer le plus lourd tribut cette année si les aides n’augmentent pas. Ils sont de plus en plus nombreux à vouloir se séparer de leur commerce. 366 établissements ont cessé leur activité en 2019, et 387 l’an dernier.

Laeticia a toujours du mal à revenir dans son établissement qu’elle gère avec des associés. Elle possède ce restaurant à Plainpalais et deux bars à Lausanne. Elle sait qu’elle ne pourra pas tout garder.

Laeticia est en plus confrontée aux joies de l’administration, différentes entre Vaud et Genève. Des complications qui s'ajoutent à l'angoisse des factures qui s'accumulent sans aucune rentrée d'argent.

Il y a actuellement plus de 500 restaurants à la vente à Genève contre 350 en moyenne sur une année normale. La pandémie ne facilite pas non plus les transactions, rendues plus difficile.

Sur les 2400 cafés-restaurants du canton, plus de 40% cesseront leur activité cette année selon GastroSuisse et impactera près de 8000 salariés dans la branche et beaucoup d’autres chez les fournisseurs.

Gilles Miélot

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.