Léman Bleu

Actualités


07 juillet 2020 - 18h25

Le syndicat de l’aéroport monte au créneau

Selon les représentants du syndicat, des dizaines d’employés seraient concernés par des baisses de temps de travail et de salaire injustifiées, du fait du coronavirus. Le SSP demande un fond de compensation pour aider ses employés précarisés. Pour son représentant, Jamshid Pouranpir, les entreprises ont été aidées au niveau fédéral ainsi que cantonal et n’ont «aucune excuse pour ne pas verser au moins les RHT, donc les 80% du salaire des employés».

Le syndicat a contacté le département des Infrastructures mais ce dernier renvoie à Genève aéroport. Celui-ci nous a expliqué attacher une grande importance au respect des lois par les entreprises de la plateforme. Selon le porte-parole de Genève aéroport, les contrats de sous-traitance prévoient des pénalités financières en cas de violation constatée des conventions collectives. Toutefois, Genève Aéroport rappelle qu’il n’a pas de compétence en matière de contrôle des activités des entreprises. 

 

Léa Frischknecht

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.