Léman Bleu

Actualités


04 juin 2019 - 17h30

Le tatouage, du rite au business

Anthony a intégré le salon Coco Tattoo à son ouverture en juillet 2015. Lieu qu’il a racheté il y a 3 ans. Aujourd’hui, 8 personnes travaillent ici, dont 5 tatoueurs expérimentés et 3 apprentis. 

Même les périodes réputées creuses comme l’été, fonctionnent à plein régime.

Concernant les techniques en vogue, un artiste complet doit savoir tout faire, même si un style plus spontané est dans la tendance.

Et côté législation les choses bougent. Un métier d’avenir qui ne semble pas souffrir de la crise.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.