Léman Bleu

Actualités


15 janvier 2021 - 19h17

Le télétravail va impacter votre déclaration fiscale, voici comment !

Comme à chaque début d’année, les Genevois vont devoir remplir leur déclaration fiscale. Avec cette fois-ci, une composante particulière, le Covid-19 et ses conséquences. Concernant les frais professionnels, le télétravail a un impact. Si vous avez dû bosser à la maison, vous pouvez tout d’abord déduire une partie de votre loyer. Pour cela, il faudra envoyer une copie de votre bail. Mais attention, les conditions sont très strictes; il faut avoir dédié une pièce de son logement exclusivement à l’activité professionnelle.

Le fait de télétravailler depuis une chambre ou une pièce commune, comme le salon ou la cuisine, ne donne lieu à aucune déduction particulière. Et le contribuable peut être amené à démontrer à l’administration fiscale l’usage uniquement professionnel de la pièce.

Moins de frais de repas

Vous pouvez aussi faire valoir d’autres dépenses à votre charge en lien avec le télétravail, comme l’achat de matériel spécifique, en fournissant bien sûr les justificatifs. Evidemment, les frais pris en charge ou remboursés par l’employeur ou les dépenses relevant de la convenance personnelle ne sont pas déductibles.

Enfin, si vous avez travaillé à domicile, vous ne pouvez faire valoir des frais de repas qu’à concurrence du nombre de jours de travail effectués sur le site de l’entreprise. En d’autres termes, les frais de repas ne sont pas déductibles lors des journées de télétravail.

Frais médicaux

En 2020, nos dépenses pour se protéger contre le Covid-19 ont été importantes. Masques, gel hydroalcoolique, gants, cela peut vite représenter une somme pour un ménage. Mais impossible pour autant de les intégrer à notre déclaration fiscale, car ce sont des dépenses préventives selon l’administration au titre de frais médicaux. Seule exception: si l’achat de l’un de ces moyens de protection est prescrite par un médecin.

Enfin, le délais pour remplir sa feuille d’impôts reste le même qu’habituellement, le 31 mars. L’an dernier, il avait été repoussé de deux mois. Ce n’est pour l’instant pas le cas cette année, mais affaire à suivre.

Valentin Emery

News liées

Vidéos liées

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.