Léman Bleu

Actualités


08 avril 2020 - 16h21

«Le volume de colis est supérieur de 40%, comme à Noël»

Le volume de colis a augmenté de 40% à Genève par rapport à une période équivalente du fait du Covid-19.

Une quantité de colis similaire à la période de Noël. Voilà ce qui se passe en ce moment en Suisse et à Genève. Or difficile de suivre en terme de personnel. Car habituellement, les besoins sont anticipés et les collaborateurs sont tous présents. Actuellement, des absences sont à dénombrer du fait de vacances mais aussi de personnes malades ou devant rester à la maison en quarantaine ou en garde d'enfants. 

Assurer le service minimum

Pour gérer l'afflux, le personnel a dû allonger ses horaires de travail. Mais autre défi, continuer à assurer le service tout en respectant les mesures de la Confédération. Les prises de travail le matin ont été décalées pour minimiser le nombre de personnes en même temps. Autre adaptation, la logistique. Un exemple: certains bus sont chargés à l’extérieur pour permettre de respecter les distances entre les camions.

Responsabilité individuelle

Une réorganisation importante, mais aussi un afllux de colis qui amènent des changements pour les clients. Colis et lettres peuvent donc arriver plus tard qu'habituellement. Certains pays se sont plus desservis. Les colis sont limités en poids et taille: 150cm/ 80cm /60 cm et maximum 30 kilos. «Il s'agit de pouvoir limiter les marchandises volumineuses car les facteurs doivent pouvoir les porter seuls et non à deux comme ils le faisaient avant, et ce pour garder les distances» explique Laurent Savary, porte-parole de la Poste pour la Suisse romande. Un autre axe reste important pour le géant jaune: «Chacun peut commander ce qu'il veut mais tout le monde est responsable de savoir ce qui est de première nécessité ou pas». Car la situation est de plus en plus tendue : «Jusque là nous avons réussi à tout livrer mais cela risque de se compliquer dès cette semaine» précise Pierre-Alain Bapst, responsable de la base logistique. 

Sur le terrain, des mesures ont été prises. Les facteurs doivent porter un gilet jaune pour les identifier, un badge rappelant les distances, et se laver les mains régulièrement. Ils ne délivrent plus les colis de main à main. 

 

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.