Léman Bleu

Actualités


16 février 2021 - 17h26

Les HUG parés pour faire face aux hackers

La multiplication des attaques informatiques à destination des hôpitaux en France et dans le monde inquiète. Ces établissements de santé sont devenus une cible évidente pour des cybercriminels en quête de rançon. Les HUG à Genève ne sont pas à l’abri.

Un mail malveillant, un logiciel capté sur un site internet banal, les rançongiciels sont à la mode surtout en cette période de pandémie. Les cyberattaques contre les hôpitaux auraient bondi de 500% en un an dans le monde. A Genève, les HUG disposent d’un centre informatique délocalisé de 150 collaborateurs. 6 informaticiens veillent particulièrement à ces attaques.

Aux HUG, 100 000 tentatives d’intrusions anormales ont lieu chaque mois. L’hôpital reçoit 15 millions de mails par mois, 95% sont des spams.

Une menace qui peut avoir des conséquences lourdes pour les patients, annulation d’opérations ou transferts dans d’autres établissements de soins.

Si les hôpitaux sont pris pour cible, c’est parce qu’ils emploient des milliers de collaborateurs qui travaillent des outils informatiques, soit autant de portes d’entrée pour les hackers.

G.Miélot

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.