Léman Bleu

Actualités


28 septembre 2020 - 19h03

Les HUG regroupent les soins psychiatriques pour les jeunes

Selon une étude de Pro Mente Sana en 2018, un Suisse sur cinq souffre de problèmes psychiques. A Genève, un centre novateur en Europe accueillera les patients de 0 à 25 ans pour des soins psychiatriques et somatiques dès juillet 2023. Des jeunes ont posé ce matin la première pierre de la future Maison de l’enfant et de l’adolescent. 

Pose de la première pierre ludique ce matin sur le chantier de la future Maison de l’enfant et de l’adolescent. Des objets du 21siècle ont été choisis par des jeunes patients des HUG avant d'être enfouis lors de la pose de la première pierre.

La future Maison de l’enfant et de l’adolescent, c’est plus de 14 000 m2 de surface, 14'000 consultations estimées par an, 82 millions de francs pour la construction, dont 52 millions par des financements privés et des dons. 

L’établissement sera aussi dédié à la médecine de l’adolescent, avec des problématiques comme l’anorexie ou les risques de suicide. Actuellement ces soins sont répartis sur onze sites à travers le canton. Des petites structures ne sont-elles pas propices pour certains enfants, comme le site de Clairival avec maison et jardin ? Pour les HUG, il est important de regrouper.

Au cœur de la cité hospitalière, à côté de la maternité, la Maison de l’enfant et de l’adolescent proposera aussi des activités culturelles et sportives accessibles à tous. 

Ce bâtiment est la première étape de la transformation du site Cluse-Roseraie qui comprend la reconstruction de l’Hôpital des enfants d’ici 2030. Pour la Maison de l’enfant et de l’adolescent, l’entrée des premiers patients est prévue pour juillet 2023.  

Priscilia Chacón

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.