Léman Bleu

Actualités


13 septembre 2019 - 20h46

Les Hells Angels de Genève assument leur côté « mauvais garçons »

Oli, Ben et Terry sont frères. Ils ne partagent pas le même sang mais pourtant, c’est tout comme. En 1999, Terry fondait les « Hells Angels de Genève » et aujourd’hui, les trois motards reviennent sur les vingt ans d’une grande famille unie par l’amour de la moto. Car c’est bien la bécane qui lie tous ces blousons de cuir. Et partager cette passion, tous ensemble, est la garantie de beaux moments mais également d’un soutien important dans les moments difficiles.

Au sujet de l’étiquette de « bad boys » qu’on colle volontiers aux clubs de Hells Angels, tous trois l’assument complètement et avouent même avoir cassé « plus que deux-trois gueules ». Néanmoins, honneur, parole et fraternité sont les valeurs centrales du club. En effet, chez les Hells Angles, les bikers peuvent s’appuyer les uns sur les autres :  « On ne compte pas ce qu’on donne au club et tout ce que le club nous donne en retour », explique Ben, le président.  

Ce samedi 14 septembre, Oli, Ben et Terry seront au Village du Soir pour la seconde édition de l’événement « International Geneva Bike Show ». L’occasion de se familiariser avec le milieu des Hells Angels, de conduire une Harley Davidson et, certainement, de se défaire de certains préjugés sur les motards. 

 

Léa Frischknecht

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.