Léman Bleu

Actualités


13 juillet 2016 - 18h14

Les archives d'Etat courent un risque

Le site de la Terrassière des archives de l’état de Genève ferme pour quelques mois, la salle de lecture avec, ne reste que celle de l’Hotel de ville. En cause, La rénovation du système de ventilation, à bout de souffle. Ces travaux sont primordiaux, ils permettent de réguler la température et l’humidité du lieu, et donc de préserver au mieux les documents précieux, tels que les registres du conseil les plus anciens ou les correspondances diplomatiques qui s’y trouvent.

 

Les archives d’état sont aujourd’hui réparties sur 7 bâtiments. Aucun, sauf celui de la Terrassière, ne correspond aux normes de conservation : les problèmes d’infiltration d’eau y sont récurrents, la température et l’humidité ne sont pas maitrisés, mettant la préservation de ces plus de mille ans d’histoire genevoise en danger.
L’exécutif est conscient, aujourd’hui, de ce problème et envisage de réunir l'ensemble des documents dans un seul bâtiment adéquat, en lieu et place de l'ancien arsenal, sur la rue de l'Ecole de Medecine.

 

Le projet de loi demandant le crédit d’étude de 3,7 millions de francs pour le projet estimé à 53millions a été déposé en juin dernier, il n’est que la première étape d’un long processus qui devrait permettre de faire courir moins de risques aux documents, de faciliter la mise à disposition au public et d’agrandir la capacité d’accueil pour les 10 prochaines années.