Léman Bleu

Actualités


04 mai 2020 - 19h06

Les camps d'été sont dans l'expectative

Les associations genevoises de loisirs telles que Genève loisirs, Footballissima ou encore le CPV (centre protestant de vacances) se sont réunis pour proposer un plan de protection pour les enfants et les bénévoles. Le but étant de permettre aux jeunes de moins de 10 ans d'avoir accès à une structure adéquate durant l'été. 

Report ou non 

Si les Suisses sont invités à passer leurs vacances dans le pays, les camps se battent pour proposer des activités aux enfants. Pour certaines associations, le report est une obligation. C'est le cas de Genève loisirs qui n'ouvrira pas ses portes avant 2021. Elle engrengera une perte de 50'000.-. Pour d'autres, c'est encore l'inconnu. C'est le cas de footballissima qui espère toujours accueillir une centaine d'enfants durant l'été. Le centre protestant de vacances a décidé, quant à lui, de mettre en place des nouvelles mesures afin d'anticiper la réponse du conseil fédéral. Notamment pour les formations. Les conséquences économiques seront importantes mais les associations ont fait le nécessaire pour survivre à cette crise. 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.