Léman Bleu

Actualités


21 avril 2020 - 20h52

Les chiffres baissent, mais le chemin est encore long

La pandémie actuelle du covid-19 est souvent comparée à un marathon. Pour le Professeur Pugin, médecin-chef du service des soins intensifs (HUG) et invité du Journal, on peut espérer en avoir couru « le premier tiers, voire la moitié ».

Six semaines après le premier patient atteint du coronavirus admis en soins intensifs, la situation semble se calmer et le Pr Pugin donne tant bien que mal du repos à ses équipes. Interrogé sur la réouverture imminente de certains secteurs de l’économie, il réagit : « On est à moitié serein, on observe, on écoute, mais on craint un retour d’afflux de malades covid-19 graves ».

 

Rafael Pacheco

News liées

Vidéos liées

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.