Léman Bleu

Actualités


21 janvier 2021 - 07h57

Les défis de la pêche durable

Sur le Léman, 130 pêcheurs, dont une dizaine dans le canton de Genève, vivent de leurs prises. Si en 2015, plus de 1000 tonnes de poisson étaient tirées du lac, c’était moitié moins en 2019. Le nombre de féras a chuté. Les pêcheurs professionnels ont dû s’adapter en se rabattant sur les perches, mais pas que. Grâce à une réglementation respectée, les stocks de poisson sont stables dans le Léman.

Si sur ce lac, deux pays doivent s'entendre, sur les océans, c'est une tout autre histoire. Selon les lois internationales, tout le monde est autorisé à pêcher en haute mer. Un droit qui implique aussi des obligations.

Le Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) tire la sonnette d’alarme : on arrive à une limite en particulier en termes de ressources alimentaires pour les populations côtières. Une des pistes: mieux réguler les subventions à la pêche.

Le dossier est bloqué sur la table de l’OMC. Mais la Conférence, en charge d’informer les Etats pour les négociations, se dit optimiste. Sa directrice espère que les réflexions amenées par la Covid-19 favoriseront un nouvel accord international.

P. Chacón / P. Verdier

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.