Léman Bleu

Actualités


11 avril 2019 - 17h21

Les députés genevois se méfient de la 5G

Après le canton de Vaud, Genève exprime sa méfiance envers la 5G. Le Grand Conseil a adopté hier une motion pour un moratoire sur cette nouvelle technologie. La majorité des députés à juger urgent de bloquer l’installation d’antennes.

57 voix pour, 27 contre, 1 abstention. Un message clair est donné avec ce vote sur le siège. Bertrand Buchs, médecin de métier, est à l’origine de la motion. Elle demande des études scientifiques indépendantes sur les effets de la 5G. Sur les êtres humains, mais pas que. Ensemble à gauche demande à étudier aussi l’impact sur la faune. Un amendement accepté.

Car là où les avis d’experts divergent, tous les partis optent pour le principe de précaution. Le PLR, qui a voté contre la motion, avait demandé un renvoi en commission. Une proposition appuyée par le conseiller d’Etat.

Mais l’assemblée a décidé de ne pas se contenter d’attendre le rapport de l’Office fédéral de l’environnement. La motion invite le Conseil d’Etat à demander à l’OMS de piloter des études scientifiques indépendantes.

                                                                                                                                     Priscilia Chacón

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.