Léman Bleu

Actualités


19 mars 2019 - 19h02

«Les douaniers paralysent la frontière»

Le plan stratégique Douane 2018 met les douaniers français en colère. Ce mardi marque la troisième «grève du zèle» depuis une semaine. Les frontières concernées: Ferney, Bardonnex et Thônex Vallard.

N’ayant pas le droit de faire la grève, les douaniers ralentissent et bouchent les frontières pour faire entendre leur message. Matthieu Pierre, membre de l’Intersyndicale, parle des problèmes actuels: «On manque de moyens, on manque de locaux, on manque de matériel et on manque d’effectif». La deuxième revendication, quant à elle, est financière: «On demande une revalorisation, en particulier sur la prime de risque». Pour la suite du mouvement, Mathieu Pierre dit : «La balle est dans le camp du ministre et de la direction générale».

«Si on a une proposition qui correspond à nos attentes, le mouvement s’arrêtera de lui-même», explique-t-il. En l'absence d'une réponse des autorités, le mouvement continuera à affecter les automobilistes traversant la frontière. 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.