Léman Bleu

Actualités


22 février 2018 - 19h03

Les fêtes de Genève ne tiennent qu'à un fil

Les genevois sont appelés à se prononcer sur l’avenir des fêtes de Genève le 4 mars prochain. Une initiative qui demande une durée maximale de 7 jours avec des forains à Plainpalais et un contre-projet qui maintient les manèges autour de la rade sur 11 jours. Un débat vif entre nuisances, subventions, avec au milieu les principaux intéressés, les forains. Les fêtes de Genève représentent en moyenne un quart de leur chiffre d’affaire annuel. La durée des festivités est donc primordiale pour des forains qui refusent d’être exilés sur la plaine de Plainpalais.

Gilles Miélot

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.