Léman Bleu

Actualités


07 avril 2019 - 17h40

Les frais liés à la sécurité ont explosés ces dernières années

Des exigences en matière de sécurité toujours plus élevées, plombent les budgets des évènements sportifs. Si les petites manifestations, pour la plupart 100% bénévoles, en pâtissent le plus, d’autres organisateurs tirent aussi la sonnette d’alarme.

Et c’est la loi du 1er mars 2017 qui a mis le feu aux poudres. Désormais tout organisateur doit créer un concept sécurité et médico-sanitaire. Et aussi employer du personnel agréé, les coûts prennent l’ascenseur.

Pour la Course de l’Escalade ça représente une hausse de l’ordre de 900% en 6 ans.

Si à l’image du Marathon, la hausse des coûts sera totalement absorbée par les sponsors de l’événement, au Triathlon, on songe à augmenter les frais d’inscriptions des participants.

Pour la Course de l’Escalade, pas question de faire payer les coureurs, mais les budgets ne sont pas extensibles. La seule solution : demander des subventions supplémentaires. 100'000 pour cette édition.

Mais la situation générale reste difficilement supportable. A tel point que la Ville de Genève s’en est mêlée, pour interpeller le Conseil d’Etat.

Et des discussions sont en cours entre les différents protagonistes, afin de trouver un terrain d’entente, sans délaisser la sécurité des participants.

Un guichet unique, s’il devait voir le jour, aidera certainement les organisateurs à y voir plus clair, sans toutefois endiguer la hausse programmée des coûts de sécurité.

Odessa Blanc

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.