Léman Bleu

Actualités


12 février 2016 - 14h52

Les frontaliers coûtent plus cher

Les cotisations sociales des frontaliers travaillant à temps partiel en Suisse et en France ou au bénéfice d'indemnités chômage, coûtent trois fois plus cher aux entrerpises genevoises. De quoi, aujourd'hui remettre en question l'embauche de frontaliers pour les agences de placement temporaire notamment.

Sujet: Odessa Blanc