Léman Bleu

Actualités


11 mai 2016 - 10h36

«Les frontaliers remplacent-ils la main d'œuvre locale?»

Le conseiller d'État en charge de l'emploi à Genève était l'invité de Genève à chaud pour réagir à la baisse de chômage observée dans le canton. Pas de quoi baisser les bras, pour autant.

Étude lancée

Aujourd'hui, les secteurs les plus touchés par le chômage sont l'hôtellerie, la restauration ou encore le bâtiment. Des secteurs dont les premiers concernés sont des travailleurs cinquantenaires issus de la communauté portugaise. Or, c'est dans ces mêmes secteurs que la délivrance de permis frontaliers est la plus élevée, relève Mauro Poggia.

Y’a-t-il un remplacement de nos travailleurs locaux portugais par des frontaliers? C’est l’étude que je vais mener »

JSx / Decaprod