Léman Bleu

Actualités


02 juillet 2019 - 16h45

Les légumes aussi subissent la canicule

En période de canicule, il faut penser à se protéger du soleil et bien s’hydrater. C’est pareil pour les légumes, seulement parfois cela ne suffit pas. Depuis une dizaine de jours, les cultures maraichères subissent de plein fouet les caprices de la météo. 

Les fortes chaleurs n’ont pas épargné les terres genevoises. A Bardonnex, comme ailleurs, la canicule qui sévit depuis plusieurs jours touche les cultures maraichères. Georges Vuillod cultive une vingtaine de variétés différentes sur 50 hectares. 

Sur sa parcelle bio dédiée aux épinards, une mauvaise herbe a fait son apparition. Cette mauvaise herbe-là s’apelle l’amaranthe. A partir de 30 degrés, elle peut prendre plusieurs centimètres par jour. Ici, elle a totalement recouvert la parcelle… en rien de temps. 

L'eau ne suffit plus

Malgré l’irrigation accrue, certaines plantes peinent grandement à poursuivre leur croissance. En période de canicule l’eau ne suffit plus. Le rendement risque d’être impacté et les récoltes retardées… Mais beaucoup de plants pourront être sauvés et l’heure n’est pas encore au bilan.

 

Julie Zaugg

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.