Léman Bleu

Actualités


08 décembre 2020 - 19h21

Les lieux de culte heureux de pouvoir rouvrir

Le Conseil d’État a annoncé hier que les offices religieux pouvaient reprendre. Une décision fortement encouragée par la Chambre constitutionnelle de la Cour de Justice. Les messes et autres célébrations religieuses seront limitées à 50 personnes. Les lieux de culte se réjouissent.

La communauté juive de Genève peut retrouver ses synagogues à deux jours du début de Hanoukah. Même si la Fête des lumières se vit en privé, la réouverture des lieux de culte est un signal fort. Même son de cloche du côté de l’Église catholique en ce jour d’Immaculée conception et à deux semaines de Noël.

Les offices religieux peuvent donc reprendre, mais la jauge fédérale de 50 personnes doit être appliquée. Une limite très basse, notamment à la Grande Mosquée de Genève où plus de 2'000 fidèles ont l’habitude de prier les vendredis.

Concrètement, la décision du gouvernement genevois intervient après une décision de la Chambre constitutionnelle de la Cour de justice. Les juges avaient autorisé les cultes à reprendre leurs offices.

Même s’il a fallu passer par une décision de justice, les fidèles pourront passer les fêtes de fin d’année dans leurs lieux de culte.

Vincent Ulrich

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.