Léman Bleu

Actualités


19 avril 2020 - 18h28

Les manifestations sportives plongées dans l'incertitude

Le 31 mars dernier, le Marathon de Genève reporte la course à début octobre. L’option d’une annulation pure et simple de l’épreuve reste cependant envisageable selon les organisateurs. La Course de l’Escalade et le Concours Hippique International sont dans des logiques différentes. Ces manifestations sont prévues en fin d’année civile, ce qui réduit les risques de report ou d’annulation. Néanmoins, les organisateurs ont aussi du mal à regarder vers l’avenir.

L'aspect financier au centre 

Dans ces grosses organisations, l’aspect financier est primordial. Et les situations sont là aussi inégales.Cette crise du COVID-19 s’apparente à un casse-tête pour les organisateurs d’événements sportifs. L’absence de perspectives les obligeant à s’adapter dans leur fonctionnement. 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.