Léman Bleu

Actualités


24 mars 2020 - 18h21

«Les mesures que nous avons prises en Suisse fonctionnent bien»

Une visite discrète, loin des caméras. Ce matin, durant 2h, Alain Berset s’est entretenu avec les différents services des Hôpitaux Universitaires de Genève et a rencontré le personnel soignant. «J’étais très impressionné d’imaginer la force qu’il a fallu pour s’adapter à ce point en si peu de temps. C’est comme si nous faisions faire un salto arrière à un mammouth», nous a expliqué le Conseiller fédéral à l’issue de sa visite dans un entretien diffusé ce mardi dans notre journal.

Des actes forts

Alain Berset a tenu à rassurer le personnel médical. «Nous faisons tout sur le plan politique pour freiner ce virus. Nous avons pris des décisions qui n’ont pratiquement aucune comparaison dans l’histoire de notre pays. Ce sont des actes forts, et nous espérons évidemment des conséquences.»

Mais depuis quelques jours, des voix s’élèvent en Suisse pour demander un confinement total de la population. «Confinement total? Le mot sonne bien, mais nous ne voyons pas vraiment ce que cela changerait par rapport aux mesures actuelles», a rétorqué le ministre. Et d’ajouter: «Les mesures que nous avons en Suisse fonctionnent bien, au moins aussi bien que celles d’autres pays. Nous avons choisi une manière très suisse d’essayer de régler cette question. C’est le résultat qui compte, pas la méthode pour y parvenir.»

Le Conseil fédéral est-il unanime sur la question du confinement? «Nous débattons naturellement de la question. Nous aurons peut-être des adaptations à faire, mais nos mesures fonctionnent.»

Plus de poids pour les cantons?

Plusieurs cantons, dont Genève, Vaud ou encore le Tessin, réclament depuis plusieurs jours des mesures plus drastiques. Pour Alain Berset, «les cantons ont déjà la possibilité d’aller bien au-delà de la Confédération, par exemple pour limiter les visites dans les EMS, pour amender lors de rassemblements, pour fermer les parcs ou les entreprises qui ne respectent pas les normes.» Mais le Conseiller fédéral en charge de l’intérieur insiste: «il est très important qu’un cadre général prévale pour l’ensemble du pays.»

Et Alain Berset de conclure: «La situation va encore durer un moment, il faut tenir au moins jusqu’au 19 avril. Ce n’est pas une course de 100m, mais un marathon.»

Valentin Emery/Lea Job/Pauline Wittge

Le retour sur la visite d'Alain Berset aux HUG 

News liées

Vidéos liées

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.