Léman Bleu

Actualités


01 décembre 2020 - 20h02

Les patrons font recours contre la loi d’application du salaire minimum

Le front patronal emmené par la Fédération des Entreprises Romandes, annonce lancer un recours contre la loi d’application du salaire minimum. «Nous ne recourons pas contre la votation, mais contre certains mécanismes liés à la loi» explique Nathalie Bloch, directrice adjointe du département des associations professionnelles. Premier problème, la date à laquelle est entrée en vigueur cette loi. Effective depuis le 1er novembre dernier, le front patronal estime que «le Conseil d’Etat aurait pu prendre des mesures transitoires et la faire entrer en vigueur le 1er février 2021 de manière à laisser le temps aux entreprises de pouvoir s’organiser.» Deuxième problème, l’indexation du salaire minimum à la hausse du coût de la vie: «Dans la période économique dans laquelle nous sommes, dire que nous n'indexons qu’à la hausse et jamais à la baisse, c’est garantir un pouvoir d’achat aux travailleurs qui est supérieur à la réalité économique.»

Si Nathalie Bloch avoue que les associations patronales recourent à une forme de juridisme, elle précise qu’elles ne sont pas les premières: «Les syndicats ont estimé qu’en donnant l’exception au secteur de la floriculture, qui ne sera pas tenu de respecter le salaire minimum, le Conseil d’Etat avait violé les principes mentionnés dans leur initiative. Ça aussi c’est du juridisme.»

Elio Sottas

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.