Léman Bleu

Actualités


03 septembre 2020 - 17h50

Les patrons genevois redoutent les votations

Les principales associations économiques genevoises ont manifesté leur inquiétude en cas d’acceptation des trois initiatives qui seront soumises au verdict des Genevois le 27 septembre prochain. Fiscalité, salaire minimum et limitation de travailleurs étrangers autant de dangers pour l’emploi selon elles.

Trois fois non, voilà ce que préconisent les milieux économiques genevois. Ils rejettent en bloc l’initiative de l’UDC qui vise à contingenter les demandeurs d’emplois étrangers et ce malgré un contexte de chômage grandissant.

La fiscalité aussi est source d’inquiétude, après le vote en faveur de RFFA qui fixe le taux d’imposition des entreprises, l’initiative zéro pertes qui vise à augmente le taux choisi ferait fuir les entreprises selon les patrons genevois.

Enfin le salaire minimum déjà refusé dans les urnes par le passé ne trouve toujours pas d’écho dans les milieux économiques malgré la précarisation grandissante dans certains secteurs d’activité.

Trois fois non mais trois fois oui pour une fiscalité équilibrée, un marché du travail souple et autorégulé, gage de stabilité pour les milieux économiques pour faire face aux conséquences de la crise sanitaire. Verdict le 27 septembre dans les urnes.

Gilles Miélot

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.