Léman Bleu

Actualités


24 novembre 2020 - 17h46

Les personnes handicapées veulent leurs droits politiques

Dimanche, Genève vote sur les droits politiques des personnes handicapées. Ils sont 1'200 à ne pas avoir le droit de vote sur le canton. Un oui dans les urnes leur permettrait de retrouver leur droit.

Théo Gachet et Eric Vallélian se battent depuis plusieurs années pour que les droits politiques des personnes handicapées ne puissent plus être suspendus par la justice.

Théo est atteint de myopathie et Eric souffre du syndrome de Gilles de la Tourette. Les deux hommes peuvent voter, mais ils se font l’écho de ceux qui en sont privés.

Sur l’ensemble du canton, ils sont 1'200 à être privés de droit de vote sur décision de justice. Un tribunal peut décider de suspendre les droits politiques de personnes durablement incapables de discernement. Cette possibilité pourrait prendre fin.

Les Genevois se prononcent ce dimanche sur cette modification de la Constitution cantonale, qui découle d’une Convention de l’ONU. Genève pourrait devenir le premier canton à ne plus restreindre ses droits politiques.

Vincent Ulrich

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.