Léman Bleu

Actualités


06 janvier 2020 - 17h11

Mairie de Genève: une élection qui s'annonce ouverte

Les partis avaient jusqu'à ce matin pour déposer leurs listes pour les élections municipales. En ville de Genève quatre conseillers administratifs sur cinq ne se représentent pas. Des départs qui attisent les convoitises dans tous les camps. 

 

A dix semaines des élections municipales, au moins une chose est certaine : au printemps ce sera le temps du renouveau pour  l’exécutif de la ville de Genève.

Sur les cinq conseillers administratifs actuels, seul Sami Kanaan souhaite rempiler. 

Le séisme provoqué par l’affaire des notes de frais y est pour beaucoup dans ce grand chambardement. 

 

Tous ces départs attisent les ambitions dans tous les camps politiques.

Les verts, galvanisés par la poussée écologique lors des fédérales, espèrent gagner un deuxième siège et placer leurs deux candidats  au conseil administratif.

 

Le PS lui, aimerait bien conserver ses deux fauteuils. En plus de Sami Kanaan le parti veut placer la conseillère municipale Chrisitina Kitsos.

A la gauche de la gauche, la coalition se lance divisée. Deux listes portées chacune par un candidat brigue  la succession de Rémy Pagani. 

 

La Droite elle, veut défendre son traditionnel siège au sein de l’exécutif. Marie Barbey Chappuis suivie d’Alia Chaker Mangeat sont pour l’heure en pôle position. Les deux PDC  challengent le conseiller municipal PLR Simon Brandt.

Un Simon Brandt fragilisé par les récents soupçons de violation de secret de fonction et par sa proximité avec Pierre Maudet.

 

Voilà pour le schéma classique mais certains candidats ou partis espèrent bien jouer les troubles faits. A commencer par le MCG. Aux côtés de Daniel Sormani, le parti s’est adjoint une figure de la politique genevoise : l’ancien conseiller d’Etat PDC Luc Barthassat. De même les Verts-Libéraux se verraient bien rejouer leur coup des élections fédérales et rentrer dans l’exécutif à Genève.

 

A l’extrême droite l’UDC présente un double ticket porté par Christo Ivanov et Pascal Altenbach. 

Pascal Spuhler, ex MCG est pour l’instant le seul le candidat hors parti officiel mais d’autres noms pourraient sortir. Les listes officielles des municipales seront connues jeudi après-midi.

 

Delphine Palma 

News liées

Vidéos liées

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.