Léman Bleu

Actualités


20 septembre 2021 - 18h33

Malgré sa maladie, il réalise un semi-ironman

Engagé sur un semi-IronMan, Yannick Tachet faisait son arrivée ce matin au bord du léman. Atteint d’une maladie génétique rare qu’il a découvert à l’âge de 12 ans, les médecins ne lui prédisaient pas un grand avenir.

Et pourtant, il a franchi la ligne d’arrivée après 113 kilomètres d’effort d’un événement organisé par l’association Sport4Hope. Un objectif pour lui mais surtout un modèle de détermination. Yannick Tachet, 29 ans est atteint de la maladie d’amyotrophie spinale. Handicapante et souvent mortelle, elle altère la faculté des patients à marcher, se nourrir, et à terme à respirer. Mais cela ne l’a pas empêché de réaliser un semi-IronMan, en 24h. Sa revanche sur la vie, il est en train de la réaliser avec son entourage et son Association Sport4Hope.

Un défi quasi impossible 

1,9 kilomètre à la nage, 90 km de vélo et 21 km de marche. Malgré son atrophie musculaire et un travail de longue haleine, sa coach n’a jamais douté de ses capacités. Son papa, lui, est tout aussi fier du travail accompli par son fils. L’argent récolté sera reversé à la fondation téléthon, qui vient en aide aux familles touchées par des maladies rares. En suisse, Un traitement existe pour cette pathologie et est en vente depuis maintenant 1 an. Mais il coûte près de 600'000.- la première année. L’objectif de Yannick et son association, préparer un nouvel événement ces prochains mois pour soutenir les familles des enfants atteints de différentes maladies.  

 

Arnaud Urfer

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.