Léman Bleu

Actualités


11 juin 2020 - 18h22

Mariage pour tous et PMA: un grand OUI du National

Cette fois c’est fait. Ils peuvent convoler en juste noce. 2 hommes et 2 femmes. Le Conseil national a dit "oui" au mariage pour toutes et tous. Une grand jour, un jour historique disent certains. Le projet ouvre la voie a l'égalité des droits pour les couples du même sexe et à l'accès à la PMA.

 

Un grand oui : 132 pour, 52 contre. Après 7 ans, le projet du mariage pour tous a passé la rampe haut la main du Conseil national. « Aujourd’hui les prises de paroles étaient sereines. Et cela montre qu’il a eu une réelle avancée. Ce n’était pas le débat passionné que nous aurions pu avoir il y a quelques années » relève le Conseiller national Michel Matter, dont le groupe des Vert'libéraux est à l'origine de ce projet.

Ce matin, les parlementaires ont choisi de ne pas faire les choses à moitié. La majorité a accepté d’associer au mariage pour tous la PMA.

En clair: les couples du même sexe mariés pourront accéder légalement à la procréation médicalement assistée. La présomption de maternité sera reconnue pour l’épouse de la mère.  

Un pas de géant supplémentaire que l’UDC a combattu jusqu’au bout, en vain. A la tribune, le conseiller national Yves Nidegger a tenté une dernière tyrade. «Deux spermatozoïdes qui se rencontrent, même s’ils s’aiment beaucoup ne donnent pas de bébé. Deux ovules, même si elles s’adorent non plus. » 

Désormais le projet est entre les mains du Conseil des Etats. Les sénateurs diront s’ils valident le dossier tel quel avec la PMA. Le PDC a déjà signifié lors du vote d’ensemble son désaccord. L’UDF, le petit parti évangélique, est dans les marques pour lancer un référendum populaire. Le chemin vers le drapeau arc-en-ciel est peut-être encore long.    

 

Delphine Palma 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.