Léman Bleu

Actualités


07 juin 2020 - 19h52

Martin Staub, maire de Vernier, lance un appel aux bénévoles

Hier avait lieu la dernière distribution d’aide alimentaire aux Vernets. Jusqu’au 15 septembre, ce sera désormais aux communes d’encadrer cette solidarité. «La commune va fournir la salle, le matériel et les associations viendront avec des bénévoles», explique Martin Staub. Toutefois, comme le souligne le maire de Vernier «dans cette situation post-urgente, nous aurons besoin de beaucoup de bénévoles». Il espère que la solidarité des genevois ne s’essoufflera pas pendant l’été. 

À Vernier, ce sont entre 500 et 600 familles qui ont bénéficié des colis alimentaires distribués aux Vernets. Si Martin Staub savait que de telles situations existaient, il admet avoir été étonné par leur ampleur. Avant le coronavirus, seule une cinquantaine de familles bénéficiaient de l’épicerie solidaire de la commune. Une hausse importante que le maire explique, notamment, par la précarité des personnes sans-papiers qui n’ont pu bénéficier de la sécurité sociale. 

 

Des questions sociales plus larges

Si l’urgence alimentaire est indéniable, Martin Staub rappelle que les inquiétudes sont nombreuses. «Certains ne pourront peut-être pas s’acquitter de leur loyer. Une crise pourra en amener une autre», déclare-t-il. Il espère que cette situation mènera à des réflexions plus profondes, notamment au sujet des travailleurs non-régularisés mais également des personnes possédant un permis B qui, de peur de le perdre, n’osent se tourner vers le social. «Il faudra trouver des solutions et il faudra que Genève continue de faire pression sur le fédéral. Genève et la Suisse ne peuvent rester aveugles, on ne peut laisser ces gens de côté alors qu’ils servent nos enfants et nos familles au jour le jour.»

 

Léa Frischknecht

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.