Léman Bleu

Actualités


23 mars 2018 - 12h16

Mauro Poggia, 4 dates marquantes de son mandat

Février 2014

Le secret médical en prison est interrogé. Cinq mois après l’assassinat de la sociothérapeute Adeline, Mauro Poggia présente un projet de loi pour l’assouplir. Les professionnels concernés et plusieurs groupes politiques s’indignent. Le texte sera finalement modifié et accepté au Grand Conseil deux ans plus tard. Désormais certaines informations sur les détenus peuvent être demandées. 

19 mai 2016

Clairbois est visée par le conseiller d’Etat. La fondation a embauché deux frontaliers, ne répondant ainsi pas au critère de la préférence cantonale dans les institutions subventionnées. Mauro Poggia menace de réduire la subvention à Clairbois. Finalement le dossier est réglé à l’amiable. Mais le conseiller d’Etat restera intransigeant sur cette préférence cantonale tout au long du mandat. 

28 septembre 2017

Nouvelle hausse des primes maladies à Genève, de 5,4% pour 2018. Mauro Poggia se lance ainsi dans la lutte contre les hausses, avec son homologue vaudois Pierre Yves Maillard. Ensemble, ils lancent une initiative pour que les cantons fixent eux mêmes le montant des primes. 

9 mars 2018

Des témoignages de l’Office cantonal de l’emploi sortent. Il y régnerait une ambiance catastrophique. Les employés dénoncent un manque de formations, un management trop dur, un nombre excessif de dossiers à traiter. Mauro Poggia ne le nie pas. A son arrivée au gouvernement, il avait nommé un nouveau directeur de l’Office. Une ligne plus dure assumée, pour donner des résultats, selon ses termes.

News liées

Vidéos liées

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.